Jardin Arabe : les secrets d’un art magnifique

Le jardin arabe aussi appelé jardin islamique fait partie des plus beaux espaces verts du monde. Coloré, relaxant et ingénieux, l’art du jardin arabe s’est exporté dans de nombreux pays : Inde, Turquie, Espagne…
Vu qu’on est fan des magnifiques jardins sur ce blog, on vous a préparé un article complet sur le sujet : caractéristiques, histoire, idées pour réaliser un jardin arabe chez vous, vous allez tout savoir.
C’est parti.

Les origines du jardin arabe

couloir d'un jardin perse

Le jardin arabe est une adaptation de l’art du jardin perse (actuellement Iran) traditionnel. Les Perses considéraient le jardin comme un paradis sur terre, un lieu de repos spirituel et récréatif. Typiquement, ces jardins étaient construits autour de 4 éléments : l’eau, l’ombre, la couleur et le bruit.
On y retrouvait des parties bien délimitées par des canaux en croix, symbolisant les 4 fleuves du paradis terrestre (Nil, Euphrate, Tigre, Indus). Au centre se trouvait un bassin ou une fontaine.
Chaque élément est doté d’une profonde symbolique. Ainsi, le cyprès symbolise la mort et l’éternité, l’amandier la vie…

Le jardin persan a ensuite évolué avec les différentes conquêtes et migrations du monde arabe. Une fusion du style perse et byzantin s’est développée au Proche et au Moyen-Orient ainsi que dans les territoires occupés par les Arabes autour du bassin méditerranéen et en Asie centrale pour aboutir au jardin arabe.
L’Islam a ainsi introduit au Moyen-âge ce style de jardin dans l’Espagne Maure dont le plus bel exemple reste l’Alhambra de Grenade et l’Alcazar de Séville. On parle d’ailleurs du style arabo-andalou. Au XIIIe siècle, les Mongols s’installent en Perse et découvrent ces magnifiques jardins. Ils exporteront par la suite l’art du jardin islamique dans le sous-continent indien particulièrement visible sur le Taj Mahal.

Les caractéristiques du jardin arabe

Les jardins d’Islam sont caractérisés par une forte symbolique (tout comme le jardin japonais) et une adaptation ingénieuse à leur environnement.
En effet, ces espaces sont aménagés dans des zones chaudes et arides. La rareté de l’eau et l’ensoleillement sont 2 défis que le jardin arabe doit relever.

  • Un lieu clôt
jardin arabe entouré de murs

Les jardins sont entourés de murs qui protègent de l’effet desséchant du vent. Il s’agit également d’une dimension symbolique, l’espace fermé représente un lieu de quiétude à l’abri des agressions extérieures.

  • Un jardin étagé

Le jardin arabe s’inspire de l’aménagement d’une oasis. On y retrouve un étage d’ombre (des arbres comme les palmiers, les cyprès jouent un rôle de barrière naturelle contre le soleil), un étage de fleurs (arbustes type hibiscus, jasmin, lauriers, citronniers…) pour de beaux parfums.

  • L’eau : un élément central
Fontaine d'eau dans un jardin arabe

L’eau représente l’âme du jardin. C’est aussi une ressource rare et précieuse dans ces régions arides qui nécessite un système de collecte, de stockage et de distribution efficace. L’eau est omniprésente dans le jardin islamique à travers des jets de fontaine, des rampes d’eau, des rigoles et des bassins. De multiples canaux sont présents pour irriguer les différents végétaux.
On retrouve notamment ce savoir des hydrauliciens arabes dans les jardins de l’Alhambra de Grenade. L’eau est également un élément esthétique qui joue sur les reflets présents sur les céramiques.
Le murmure des bassins est très apaisant et se combine aux chants des oiseaux attirés par les fleurs.

  • L’ombre omniprésente
un jardin arabe avec de l'ombre

Les jardins d’Islam possèdent de nombreux chemins d’ombre. Ces derniers permettent de se protéger du soleil. L’ombre naturelle des végétaux est pleinement exploitée et l’orientation de chaque élément est finement pensée. L’art d’être efficace…

  • Un lieu de rencontre et de culture

On y cultive des plantes potagères , des arbres fruitiers, des plantes médicinales et des palmiers. Le jardin arabe est aussi un lieu de plaisir, on profite d’un moment rafraichissant, on y déguste des fruits délicieux, on s’y relaxe en écoutant l’écoulement de l’eau et des oiseaux. C’est clairement un lieu de bien-être.
Enfin, c’est un lieu de vie sociale.
Comment ne pas penser aux mille et une nuits ! On y trouve souvent des intrigues politiques (accueil de ministres, de diplomates…), romantiques et autres.

7 conseils pour réaliser un jardin arabe chez soi

cour de jardin de style arabe

L’art du jardin arabe vous fait rêver ? Vous avez bien raison, c’est un endroit magnifique et relaxant.

Voici 7 conseils pour réaliser votre propre jardin arabe.

1)    Trouvez l’inspiration

Pour commencer, nous vous conseillons de consulter un maximum de photos, de participer à une exposition, de feuilleter des livres sur le sujet et pour les plus chanceux de visiter ce type de jardin en Inde, Espagne, Iran, Turquie ou autre.
Si vous êtes à Paris, visitez l’Institut du monde arabe et son grand jardin d’Orient. Vous pourrez également découvrir une exposition qui recense les plus beaux jardins d’Orient, une vraie évasion en plein cœur de Paris. 

2)    Attention à votre climat

Difficile de concevoir un jardin arabe sous la neige 😊. Il est nécessaire d’avoir une bonne exposition au soleil, les climats chauds sont les plus adaptés.
Pour un climat tempéré, il faudra varier les plantes et faire attention à la période de floraison.

3)    Variez les odeurs, les couleurs, les formes

Disposez des arbres fruitiers comme le citronnier, l’oranger, le pistachier, le grenadier. Intégrez des fleurs comme les lauriers roses, le jasmin, les œillets…
Mettez en valeur des plantes du désert comme l’agave ou les yuccas. Enfin, faites la part belle aux parfums avec de la menthe, du basilic, de l’eucalyptus…

4)    Installez un bassin d’eau ou une fontaine au centre de votre jardin

5)    Utilisez de la mosaïque

La mosaïque est très utilisée dans le jardin d’Islam. Il est possible d’en coller sur des murs vierges et sur le sol. Certaines entreprises de carrelage proposent ce type de service, renseignez-vous !
Des carreaux de couleur turquoise ou jade sont fréquemment utilisés dans l’art des jardins d’Orient.

6)    Utilisez de la mosaïque

Les couleurs dominantes dans les jardins d’inspiration islamique, arabe ou persane sont le blanc, le rose foncé/terracotta, les bleus riches, les ors et les rouges vifs.

7)    Effectuez un entretien régulier

On est loin du jardin à l’anglaise ici. Les haies doivent être taillées et tout doit rester symétrique.

Les plus beaux jardins arabes

On retrouve aujourd’hui le style du jardin islamique dans de nombreux pays anciennement occupés par les Arabes comme l’Espagne, la Turquie, l’Inde, le Pakistan.

Voici le top 5 des plus beaux jardins arabes :

  • Le jardin de l’Alhambra à Grenade

Sans doute, la plus belle représentation du style arabo-andalou. L’Alhambra profite du microclimat de la Sierra Nevada qui procure beaucoup d’humidité.

Un patio du jardin de l'Alhambra à Grenade en Espagne
  • Le jardin de la Casa del Rey Moro à Ronda (Espagne)
jardin de la casa del rey moro
  • Les jardins de l’Agdal à Marrakech

Il s’agit du plus ancien jardin islamique encore existant !

Les jardins d'agdal à Marrakech au Maroc
  • Les jardins de la villa Majorelle toujours à Marrakech
le jardin Majorelle à Marrakech au maroc
  • Le jardin Chabar Bagh du Taj Mahal en Inde

Ce jardin est un mélange de style indo-persan.

jardin chabar bagh en Inde au Taj Mahal
  • Le jardin de l’institut du monde Arabe à Paris

Pas forcément besoin de partir à l’étranger, découvrez l’art du jardin arabe en plein cœur de Paris. Vous découvrirez également une belle exposition sur les jardins d’Orient.

jardin oriental de l'institut du monde arabe