Terre végétale : tout ce qu’il faut savoir

La terre végétale est très utile pour obtenir un jardin fertile. Grâce à sa richesse en nutriments, elle favorise la pousse des différents végétaux : plantes, fleurs, gazon, arbres…
Dans cet article, vous allez tout savoir sur le sujet : définition, solutions d’achat, densité, prix, masse volumique…
Votre potager va vous dire merci 😊
En route.

Définition de la terre végétale

La terre végétale est une terre naturelle trouvable partout.
Selon l’AFNOR, «La terre végétale est la terre issue d’horizons de surface humifères ou d’horizons profonds pouvant être mélangée avec des matières organiques d’origine végétale, des amendements organiques et/ou des matières minérales».
La terre végétale disponible dans le commerce n’est donc pas 100% naturelle, mais un mélange avec différents composants organiques.

Les différents types de terre végétale

Il existe 5 types de terre végétale :

Type de terre végétaleCaractéristiquesQuand l’utiliser ?
Argileuse– Bonne conservation des éléments nutritifs
– Rétention d’eau importante
– Plantation d’arbres
– Légumes avec de petites racines (salades, tomates, haricots…)
SableusePlutôt sèche– Plantation du gazon rustique et des plantes de rocaille
Calcaire– Riche en fertilisants
– Rétention d’eau importante
– Légèrement acide
– Plantation de plantes vivaces
– Légumes à racines
Humifère– Perméable et drainée
– Faible rétention d’eau
Plantes d’intérieur et tomates
FrancheMélange des 4 premières terres végétalesTout usage

N.B : On peut acheter ces différents types de terre végétale sous forme de “big bag” (grands sacs) ou en vrac.

Quelle est la différence entre du terreau et de la terre végétale ?

La différence entre le terreau et la terre végétale réside dans la composition de chaque matière.
Le terreau ou “humus”, est un assemblage de différentes matières organiques et minérales. Il s’agit d’une matière organique en décomposition.

La terre végétale est quant à elle une matière naturelle généralement composée de :

  • 65% de sable 
  • 15% d’argile 
  • 10% d’humus
  • 10% de calcaire

Pourquoi mettre de la terre végétale ?

utiliser de la terre végétale

L’utilisation de terre végétale est conseillée pour “enrichir” un sol pauvre en nutriments. 

Il s’agit d’une solution idéale pour :

  • Réaliser toute activité agricole et horticole
  • Relancer les plantations de votre jardin ou potager
  • Réduire les arrosages grâce à la capacité de rétention en eau
  • Démarrer une culture
  • Préparer le sol pour des travaux de terrassement
  • Création de massifs

👉 Le conseil d’Ines et Julie

Pour les adeptes de jardinage, pensez à vous renseigner sur le taux de PH de la terre végétale que vous allez répandre. En effet, il faut que celle-ci soit compatible avec votre sol actuel.

Comment se procurer de la terre végétale ?

râteau de jardin

Le plus simple pour se procurer de la terre végétale est de se rendre dans une jardinerie ou chez un pépiniériste. 

Vous pouvez également commander en ligne sur des sites comme :

  • truffaut.com
  • leroymerlin.fr
  • neoverda.fr

Ces enseignes vendent des “big bag” de terre végétale avec un volume variable. Neoverda propose par exemple de la terre végétale enrichie de 20 litres, 1m3 ou en vrac.

Pour obtenir de la terre végétale gratuite, demandez aux entreprises de BTP près de chez vous si elles n’ont pas de stock en vrac.

Quel est le prix de la terre végétale ?

La quantité et la qualité de la terre végétale déterminent son prix.
Pour un big bag de terre végétale enrichie d’1m3, comptez une fourchette de prix allant de 40€ à 80€ en fonction de la qualité. Leroy Merlin propose le sac de terre végétale enrichie à 31€ pour 40 litres.
Pour un achat en gros, sachez que le prix de la terre végétale à la tonne est avantageux. 
Enfin, le prix en vrac est moins cher que le conditionnement en big bag.

Quelle est la densité de la terre végétale ?

La densité de la terre végétale est d’environ 1250 kg/m3.

Pour comprendre la densité, il est nécessaire de comprendre le concept de masse volumique. La masse volumique également dénommée “densité absolue/propre” ou “masse spécifique” représente la masse d’un matériau. 
L’unité de mesure de la masse volumique est le kilogramme par mètre cube ou kg/m3.
La masse volumique est variable en fonction de différents paramètres comme le taux d’humidité, le type des matériaux, la température. 

A titre d’indication, voici la masse volumique pour certains éléments de votre jardin :

  • Bois de hêtre : masse volumique 800 kg/m3
  • Bois de sapin : masse volumique de 450 kg/m3
  • Bois de chêne : masse volumique de 1170 kg/m3
  • Bois de pin : masse volumique de 500 kg/m3

Conclusion

Densité, bienfaits, masse volumique… vous êtes désormais expert de la terre végétale !

 Vous l’avez compris, c’est une excellente solution pour votre potager