L

Les plantes qui dépolluent votre intérieur !

plante interieur

Vous avez envie de rendre votre intérieur plus vert et plus fleuri, vous n’avez pas de jardin, et pas trop la main verte ? Pas de panique, nous sommes là pour vous conseiller !

Entre plante grasse, cactus, plante grimpante et mini arbre, plusieurs possibilités s’offrent à vous et nous allons tout vous expliquer.

Quelles plantes dépolluantes choisir pour son intérieur ?

Les plantes dépolluantes sont très plébiscitées pour les habitations urbaines, dû à la pollution ambiante dans les grandes villes.

Plus ou moins facile à entretenir, nous vous listons le top des plantes dépolluantes à avoir chez vous :

Chlorophytum comosum

Facile et très résistante est idéale pour dépolluer votre intérieur trop chargé en monoxyde de carbone. Pour bien tenir votre plante, de la luminosité lui suffira. En été, arrosez-la assez régulièrement (sans la noyer) et quand les températures chutent, vous pouvez espacer les arrosages tout en veillant à ce que la terre soit bien sèche en surface.

green leaf plant in close up photography

Syngonium rose

Avec son mélange entre rose et vert, le syngonium rose est une plante d’intérieur très décorative et facile d’entretien. Elle possède des propriétés dépolluantes en absorbant les émanations de formaldéhyde que l’on trouve dans les colles, les peintures, et autres produits ménagers.

feuilles syngonium rose
Un beau mélange de couleurs

Dracæna massangeana

Le Dracaena a un fort potentiel dépolluant, car elle absorbe tous les COV. Côté exposition, le Dracæna massangeana est attiré par la luminosité, trouvez-lui donc un endroit très lumineux, voire ensoleillé. Tout au long de l’année, vous pouvez brumiser les feuilles.

Au printemps-été, arrosez la toutes les semaines, à l’automne, arrosez la toutes les deux semaines. Il est également conseillé de la rempoter dans un pot plus grand tous les 2-3 ans.

Close-up of a Dracaena fragrans.

Dragonnier marginé

Le dragonnier a également un fort pouvoir dépolluant du fait qu’il élimine presque tous les polluants. Cette plante aime les expositions en plein soleil. Elle est parfaite pour les jardiniers novices : vous pouvez l’arroser de façon irrégulière et espacée.

Dragonnier marginé

Fougère de Boston

Réputée pour être un humidificateur d’air. Elle a également des vertus assainissantes. Elle sera parfaite dans une salle de bain par exemple. Côté exposition, la fougère de Boston préfère les lumières tamisées. Elle aime l’humidité, mais n’aime pas être noyée, arrosez-la assez régulièrement, mais veillez à ce que le substrat soit sec entre deux humidifications.

fougère de boston

N’hésitez pas en cas de forte chaleur à l’humidifier au niveau des feuilles.

Lierre Hedera Helix

Avec son feuillage persistant, le lierre décorera votre habitation tout au long de l’année. Il apprécie la luminosité et l’ombre, donc vous pouvez le placer dans une pièce lumineuse sans être en plein exposition, votre lierre s’y plaira. Le lierre est également un très bon dépolluant pour les odeurs de tabac.

lierre hedera helix

S’il commence à prendre trop de place, vous pouvez couper votre lierre au printemps. Concernant l’arrosage, arrosez-le dès que le substrat en surface est sec.

Cactus et plantes grasses

De réputation increvable, les cactus et plantes grasses sont relativement simples à entretenir et très tendance pour votre déco. Les cactus, arrosez-le une fois par mois maximum, rappelez-vous qu’ils vivent généralement dans le désert et dans des milieux extrêmement arides. Les plantes grasses, nécessitent un peu plus d’arrosage, tous les 15 jours, c’est le bon rythme à adopter.

potted green cactus

Les cactus et plantes grasses sont d’excellents absorbeurs d’ondes !

Ficus

Le ficus est LA plante dépolluante à avoir chez soi. Il absorbe presque tous les polluants que vous pouvez avoir dans votre habitation. Le ficus supporte une chaleur dans les 20-22 °C.  Le ficus aime l’eau, lors de la saison estivale, arrosez le 2 fois par semaine, pour la saison hivernale, arrosez le tous les 10 jours à peu près.

Studio shot of the beautiful Ficus benjamina.

Les 5 plantes d’intérieur les plus toxiques

Décorer sa maison avec des plantes est une chose, mais il faut également prendre conscience du fait que certaines plantes peuvent être toxiques pour l’être humain, notamment pour les enfants. Dans un prochain article, nous vous expliquerons quelles plantes peuvent être toxiques pour vos animaux de compagnie. Voici ici les 5 plantes les plus toxiques pour vous ou vos enfants.

Le Philodendron

Le philodendron, par sa robustesse et son entretien facile, est une plante très appréciée. Il faut cependant faire attention car il est très toxique. Si ses feuilles sont ingérées, elles peuvent provoquer des brûlures, gonflements, suffocation et convulsions. Attention également à sa sève, car elle est très irritante.

Two Fensterblatt Monstera Deliciosa leaves on a minimal white wall background. Designer shop for digital influencers https://creativemarket.com/NordWood

Le Rhododendron

L’ingestion des feuilles du rhododendron provoque des brûlures dans la bouche, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales, il faut donc faire attention aux enfants qui pourraient tourner autour des rhododendrons, tout comme pour les azalées.

rhododendron

L’orchidée

Une plante majestueuse, aux fleurs tant plébiscitées dans les intérieurs. Toutefois, prêtez attention, car si votre enfant porte une orchidée à sa bouche, des cristaux d’oxalate de calcium peuvent se libérer et être très irritants.

orchidee phalaenopsis

Le Lierre commun

Aussi appelé Lierre d’intérieur, cette plante est très dangereuse. Elle est allergisante et ses baies sont très toxiques.

En cas de contact cutané, des difficultés respiratoires, conjonctivites ou éternuements peuvent survenir.

klimop mooiwatplantendoen
@Ma plante mon bonheur

Si des baies sont ingérées, des diarrhées et vomissements peuvent apparaître.

L’Aloe Vera

La plante miracle en matière de beauté et d’alimentation, mais l’Aloe Vera est aussi une plante toxique pour les enfants. L’Aloe Vera peut provoquer chez les enfants des éruptions cutanées. En cas d’ingestion, l’Aloe Vera aussi des effets laxatifs sur les enfants.

aloe vera toxique


La liste présente ici n’est pas exhaustive concernant les plantes toxiques. N’hésites à vous renseigner auprès de votre jardinerie si la plante d’intérieur que vous souhaitez acheter est toxique ou pas.

Le top 10 des plantes increvables en intérieur

Palmier Kentia

Le palmier Kentia est robuste, elle apprécie la forte luminosité, mais pas d’exposition directe aux rayons du soleil. Le Kentia n’aime pas les espaces surchauffés, une température entre 16 et 24 °C lui convient très bien. Coté arrosage, attendez que le substrat soit bien sec avant de l’arroser de nouveau, tous les 15 jours suffit, en été arrosez-le plus fréquemment.

palmier kentia

N’hésitez pas à pulvériser de l’eau non calcaire sur ses feuilles de temps à temps et si besoin nettoyez ses feuilles à l’aide d’un chiffon humide.

Ceropegia

Le Ceropegia est une plante grasse tombante. Elle est idéale à poser sur une étagère, pour habiller joliment un mur. Votre Ceropegia aura besoin de lumière vive et de plein soleil au moins 3 h par jour pour bien se développer. Il lui faudra un sol relativement sec et drainé pour bien pouvoir se développer.

En période de croissance (à la saison estivale) arrosez la tous les 10 jours avec parcimonie, à la saison hivernale, n’arrosez pas si la surface du substrat n’est pas entièrement sec.

ceropegia

L’Echinocactus

Cette variété de cactus est tendance et déco est ultra robuste. Comme pour les cactus, arrosez-le une fois par mois maximum et mettez-le dans une pièce lumineuse.

I liked this nature design. And I absolutely love one of the names of the cactus: Mother-in-law’s cushion. “Mommy, you look tired, why don’t you take a nice nap?” ;)

Pilea Peperomioides

Appelée monnaie chinoise aime les endroits à chaleur constante. Ne mettez jamais votre Pilea Peperomioides dans un endroit à moins de 12°C. Elle aime également les pièces lumineuses. Pensez à rempoter, tous les ans, dans un pot plus grand que le précédent votre Pilea au printemps, avec un fond de billes d’argiles (ou de gravier et du terreau pour plantes d’intérieurs.

Pilea plant in a white hanging pot

Aloe Vera

L’Aloe Vera a de très bonnes vertus médicinales, mais pas toutes les variétés. Renseignez-vous bien avant de la choisir si vous souhaitez en extraire la pulpe. L’Aloe Vera aime la lumière. Côté température, elle aime les températures entre 18 et 21°C, de mai à septembre, vous pouvez la sortir la journée, mais vous devez la rentrer le soir du fait que les nuits sont souvent plus fraîches.

Aloe Vera

À la saison estivale, arrosez-la une fois par semaine, dès que la surface est sèche. Quand les températures descendent, réduisez les arrosages, attendez que le substrat soit sec sur plusieurs centimètres pour l’arroser de nouveau (le petit conseil : utilisez de l’eau à température ambiante pour l’arrosage).

Le Sansevieria

Le Sansevieria, également appelée langue de belle-mère, est très robuste et facile d’entretien, car nécessite assez peu de soins. Elle a besoin d’une bonne luminosité pour accélérer sa croissance, mais s’accommode vraiment bien avec les d’environnements plus sombres, mais le manque de luminosité ralentit sa croissance.

Le Sansevieria est très sujette aux excès d’eau, donc veillez bien à attendre que la terre sèche bien en surface entre deux arrosages.

sansevierias

Zamioculcas zamiifolia

Le seul point de vigilance à avoir est l’arrosage, il ne doit pas y avoir d’excès d’humidité.

Il faut donc attendre que le substrat dans le pot soit bien sec avant d’arroser. En règle générale, vous pouvez adopter le rythme suivant : en été une fois par semaine et à l’automne toutes les deux semaines. Côté exposition, jamais de soleil direct, simplement de la luminosité dans la pièce, mais elle tolère aussi une faible luminosité.

A woman's hand holding a Zamioculcas zamiifolia.

Philodendron

Pour le philodendron, pas de soleil direct, juste de la luminosité. Il déteste avoir les racines qui stagnent dans l’eau, donc veillez bien à ce que le fond de votre pot soit troué et bien drainé avec des billes d’argiles dans le fond.

Two Fensterblatt Monstera Deliciosa leaves on a minimal white wall background. Designer shop for digital influencers https://creativemarket.com/NordWood

Sedum morganianum ou Orpin de Morgane

L’orpin de Morgane est une succulente au très beau retombé, qui sera parfaite en déco sur une étagère murale. Cette succulente aime la luminosité et le plein soleil, exposez-la au soleil au moins 4 heures par jour. Veillez toujours à mettre des billes d’argiles ou des graviers au fond du pot, de façon à bien drainer l’eau dans le pot.

À la belle saison, arrosez-la tous les 10 jours, à la saison plus fraîche, réduisez les arrosages de sorte à bien laisser sécher le substrat (un arrosage toutes les 3 semaines peut suffire).

At my Home.This plant was donated to me by my Mother so I would have my own "moneytree"

L’Aspidistra

L’Aspidistra est étonnante, car elle supporte des températures jusqu’à -15°C, donc elle peut totalement supporter d’être sur un balcon. L’aspidistra aime les coins semi-ombragés et la luminosité. En été, il vous faudra l’arroser 2 fois par semaine, puis toutes les deux semaines suffiront.

cast iron plant

Maintenant que vous avez toutes les clés en main pour rendre votre appartement ou votre maison plus vert, il ne vous reste plus qu’à choisir pour quelles plantes vous allez opter pour décorer votre intérieur. Consultez également nos idées déco pour votre jardin.

CategoriesMaison