L

Les différents types de ruches d’abeille

apiculteur

Article mis à jour le 11/09/2022 par Inès & Julie

Vous souhaitez installer une nouvelle ruche ? Pour les nouveaux apiculteurs, il n’est pas évident de s’y retrouver parmi les modèles existants qui proposent différentes caractéristiques. Pour vous aider à faire un choix adapté, voici une description des ruches les plus courantes : Dadant, Langstroth et Warré.
C’est parti

La ruche Dadant

Inventée par le français Charles Dadant, considéré comme le fondateur de l’apiculture moderne, la ruche Dadant fait partie des modèles de ruche les plus utilisés en France

➡️ Le modèle à 10 cadres est le plus courant. 

La partie inférieure (corps) est posée sur un plancher qui est la plupart du temps muni d’un grillage permettant de protéger les abeilles de nuisibles. Le corps de la ruche peut contenir de 10 à 12 cadres. Chaque élément de la ruche est superposé, interchangeable et peut être facilement séparé.

Une ruche Dadant standard produit jusqu’à 40 kg de miel.

On retrouve différents modèles basés sur le principe de construction Dadant : 

  • la ruche chalet Dadant 10 ou 12 cadres : résistante aux conditions climatiques extrêmes
  • la ruche Dadant en plastique alimentaire recyclable
  • la ruche Dadant vitrée
  • la ruche Dadant en polystyrène 10 cadres adaptée à l’élevage de reines
  • etc. 

Pour résumer, acheter une ruche Dadant est un excellent choix.

 Les avantages de la ruche Dadant

  • Récolte du miel facilitée grâce aux cadres mobiles
  • Disponible en 2 tailles : 10 cadres ou 12 cadres
  • Stockage de miel suffisant pour l’hiver
  • Format idéal pour une colonie

Les inconvénients de la ruche Dadant

  • Ruche assez lourde difficile à déplacer
  • Nettoyage important nécessaire
  • Corps et hausses de tailles différentes

La ruche Langstroth

ruche pour abeilles

Breveté par le révérend Lorenzo Langstroth au milieu du 19e siècle, la ruche Langstroth est constituée de boîtes qui peuvent s’empiler les unes sur les autres à mesure que la colonie d’abeilles grandit.

C’est un modèle de ruche extensible qui s’adapte à vos besoins d’apiculteur. 

Les abeilles construisent des rayons de miel sur les cadres qu’il est possible de retirer facilement.

➡️Il existe trois tailles de boîtes utilisées dans une ruche Langstroth : peu profonde, moyenne et profonde. 

Les boîtes profondes sont généralement utilisées pour le couvain, tandis que les boîtes moyennes et peu profondes sont utilisées pour les hausses à miel. 

Les différentes parties d’une ruche Langstroth

Couvercle extérieur : garde toute la ruche à l’abri de la pluie. Similaire à un toit de maison.

Couvercle intérieur : assure l’isolation et empêche les cadres de coller au couvercle extérieur. Il peut être utilisé avec une échappatoire à abeilles lors de la récolte du miel.

Cadres : des cadres amovibles (en bois ou en plastique) et existants en différentes tailles s’insèrent dans les boîtes à ruche. Les abeilles construisent un rayon de miel à l’intérieur des cadres en bois (en utilisant souvent la fondation en cire d’abeille/la fondation en plastique comme guide). Les cellules du rayon contiennent les jeunes abeilles, le pollen, le nectar et le miel.

Fondation :  La plupart des apiculteurs utilisent des feuilles de cire d’abeille (ou de plastique) comme guide à l’intérieur des cadres pour encourager les abeilles à construire des rayons droits à l’intérieur des cadres.

Chambre à couvain : La boîte à couvain contient des cadres plus grands. C’est là que la reine pond des œufs pour la prochaine génération d’abeilles. Dans cette maternité, des abeilles nourricières s’occupent des petits.

Fond de ruche : Il s’agit de la base de la ruche disponible avec un fond plein ou avec un fond grillagé. 

Les avantages de la ruche Langstroth

  • Facile à trouver et abordable
  • Les pièces sont interchangeables et de taille standard, ce qui facilite leur remplacement
  • Produis beaucoup de miel
  • On peut la compléter au fur et à mesure que la colonie grandit

Les inconvénients de la ruche Langstroth 

  • Il faut soulever des objets lourds
  • Il faut enlever les hausses supérieures pour accéder à la boîte à couvain

La ruche Warré

Conçue par un certain moine et apiculteur français appelé Abbé Émile Warré au XXe siècle, ce type de ruche reproduit les conditions de vie naturelles des essaims. L’intérieur d’une ruche Warré ressemble ainsi à celui d’un arbre creux, un choix courant pour les abeilles sauvages.

➡️ Les boîtes empilées de taille identique n’ont pas de cadres ou de feuilles de fondation. Les abeilles construisent le rayon de miel à partir des barrettes supérieures placées dans chaque boîte. 

L’une des principales différences avec le modèle Langstroth réside dans le fait que les nouvelles ruches sont ajoutées sous les ruches existantes, plutôt que par-dessus. Les apiculteurs expérimentés estiment que cette disposition imite mieux le mode de vie des abeilles dans la nature.

Les avantages de la ruche Warré

  • Ruche écologique 
  • Production de miel de qualité
  • Nécessite peu d’entretien
  • Hivernage facile

Les inconvénients de la ruche Warré 

  • Ruche de petite taille
  • Nécessite un changement des corps fréquent
CategoriesNon classé